Luna dessine, et franchement, si on laisse faire, c'est portnawak. C'est ce qui s'est passé ce jour-là. Ca commence soft, comme d'habitude j'ai scotché une nappe en papier sur la table (on trouve ça en grand rouleau, super pratique), et Luna dessine tranquillement, même si elle s'en met plein les doigts.

Ensuite, Luna decide de se mettre au body art, et tout y passe, les doigts de pieds, les mollets, la poupée...

Et voici ce que ça donne à la fin de la journée, tant de créativité ça fatigue !